45 ans après

Le 11 septembre 1973, Augusto Pinochet renverse par un coup d’État militaire au Chili le gouvernement de Salvador Allende pour imposer une dictature qui durera 17 ans. Le chanteur Victor Jara, emblème de la culture populaire chilienne, qui fut arrêté, torturé et assassiné en septembre 1973 dans le stade de Santiago du Chili, symbolise la répression sanglante de cette période. Le 3 juillet 2018, plusieurs anciens militaires sont enfin condamnés pour ce crime.

Il aura fallu 45 ans pour que des militaires coupables de l’enlèvement et du meurtre de Victor Jara soient condamnés : 8 ont écopé d’une peine de 18 ans de rétention et un autre est condamné à 5 ans de prison pour complicité. A noter toutefois, que les condamnés peuvent encore faire appel. Par ailleurs, parmi les tortionnaires, un dernier, le lieutenant Pedro Barrientos vit toujours en liberté aux États-Unis : reconnu coupable d’avoir tué le chanteur par la justice américaine, celle-ci reste toutefois sourde depuis plusieurs années à la demande d’extradition du gouvernement chilien.

« La condamnation des criminels responsables de l’assassinat de Victor Jara, 45 ans après les faits, est tout de même une bonne chose, souligne Alicia Lira, présidente de l’association des familles de victimes de la dictature. Mais il reste encore plus de mille plaintes non résolues. Les criminels ne disent pas la vérité. Ils n’ont pas une pointe d’humanité et refusent, par exemple, de dire aux familles où sont les restes de leurs proches disparus. Des familles qui sont à leur recherche encore aujourd’hui ».

Durant la dictature de Pinochet, plus de 500 000 Chiliens fuient leur pays. Dix à quinze mille trouvent refuge en France, principal pays d’accueil en Europe, avec la Suède, à accorder le statut de réfugié aux Chiliens exilés. Ils jouissent ainsi d’une très grande mobilisation de la part de la société française.

Cette époque d’accueil et de solidarité semble aujourd’hui révolue quand on se réfère à l’attitude actuelle de la France, et de l’Union européenne, vis-à-vis des réfugiés et demandeurs d’asile !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s